Problématique

Aucun pays ne peut prétendre sortir de la pauvreté alors que la grande majorité de sa population souffre de l’analphabétisme. L’analphabétisme est l’un des indicateurs du sous-développement.

La pauvreté a de multiples dimensions. Ce n’est pas seulement la faiblesse du revenu qui caractérise le quotidien des pauvres, mais aussi l’analphabétisme, la mauvaise santé et les enfants issues des familles pauvres. Par manque de moyens , certaines familles laissent leurs enfants dans la rue pour mendicité.

Les systèmes d’éducation connaissent les problèmes qui sont de manière générale ceux de la prestation de services, le fait que l’école soit inabordable pour certains, les dysfonctionnements de l’école, etc. Cependant, tous les pays ne connaissent pas ces mêmes problèmes. Dans un certain nombre de pays parmi les plus pauvres, une partie consistante de la population n’a toujours pas les moyens de bénéficier de l’école. Les pauvres y ont moins accès, ils sont plus éloignés, et l’éducation dont ils peuvent bénéficier est de mauvaise qualité que pour les personnes mieux loties. La qualité technique en matière d’instruction et d’apprentissage est scandaleusement mauvaise, surtout chez les pauvres. Enfin même les pays les plus avancés ont du mal à rendre les systèmes éducatifs plus productifs .

Ainsi certaines enquêtes ont permis au conseil d’administration AJDIB la mise en place du projet d’appui à l’éducation la scolarisation des enfants orphelins et handicapés en vue de réduire la pauvreté et de permettre aux enfants un lendemain meilleur .

Objectif

  • —Association s’est fixé comme objectif principal, la participation à l’intégration sociale des enfants en difficultés. Pour atteindre cet objectif principal, PAESEOH s’est définit les objectifs spécifiques suivants :
    • —Assurer le minimum vital à ces infants,
    • —Mettre en place des structures chargées de leur formation et de leur intégration dans la société,
    • —Sensibiliser l’opinion publique à l’espacement des naissances et à plus de responsabilité afin de réduire les exactions dont sont victimes les enfants,
    • —Contribuer à diminuer le vagabondage, la mendicité et la prostitution des mineurs,
  • —Participer à la lutte contre la délinquance et la criminalité des enfants en leur donnant une éducation et un encadrement les permettant de prendre conscience de leur vie de citoyen et de participer activement et efficacement à la construction de la nation.

Programme d’Exécution

Titre : Projet d’appui à l’éducation la scolarisation des enfants orphelins et handicapés

Abréviation : PAESEOH

Durée           : Deux (02) ans

Départements concernés :

Atlantique-Littoral ,Zou-Colline-Atacora Donga-Mono Couffo

—GROUPE CIBLE

—Le groupe cible du projet est principalement tout enfant en difficultés et plus particulièrement :

  • —les enfants abandonnés,
  • —les orphelins,
  • —les enfants de personnes handicapés,
  • —les enfants de familles très pauvres,
  • —les enfants de la rue,…

enfants de rue

Titre : Projet d’appui à l’éducation la scolarisation des enfants orphelins et handicapés

Abréviation : PAESEOH

Durée           : Deux (02) ans

Départements concernés :

Atlantique-Littoral ,Zou-Colline-Atacora Donga-Mono Couffo

—GROUPE CIBLE

—Le groupe cible du projet est principalement tout enfant en difficultés et plus particulièrement :

  • —les enfants abandonnés,
  • —les orphelins,
  • —les enfants de personnes handicapés,
  • —les enfants de familles très pauvres,
  • —les enfants de la rue,…

Résultats attendus

sensibilisés et s’engagent à envoyer leurs enfants à l’école ou en apprentissage.

Le nombre des filles et garçons scolarisées a augmenté au sein des écoles de la plaine.

Les enfants de 5 à 15ans scolarisées prennent conscience de l’importance des études et évitent d’abandonnées l’école sans motif pertinent.

Les clubs d’encadrement et les centres de formations existent et fonctionnent comme il faut.

L’administration locale a mis en place des stratégies renforçant l’éducation des enfants dans la plaine.

Au moins 80% des enfants enregistrés ont reçu aux examens de fin d’année scolaire et en apprentissage professionnelle .

Pour en savoir plus