Contexte du P2ASME

L’état de santé des Béninois dans les zones rurales est la préoccupation majeure pour l’association AJDIB à travers le projet P2ASME . Les taux de mortalité infantile et maternelle ainsi que le paludisme sont parmi les plus élevés au monde, en raison notamment de la dégradation des services de santé et des ressources financières limitées des ménages. Les hôpitaux publics souffrent de nombreux dysfonctionnements (délabrement des infrastructures, manque  d’équipement et de personnel, mauvaise qualité des soins, gestion défaillante etc.). Cependant, certains hôpitaux dans les zones rurales se distinguent par la qualité de leurs soins et leur politique d’accessibilité financière. Se qui suscite l’ONG AJDIB pour la mise en place dur projet d’appui à l’amélioration pour la santé des mères et enfants.

Descriptif du projet

Le projet a pour objectif d‘améliorer la santé de la population dans le département de l’atlantique, zou-colline et Atacora-Donga ,Mono-Couffo, en particulier des mères et des enfants, à travers le développement au niveau hospitalier, d’une offre de soins de qualité et accessible aux plus démunis. Il permettra d’améliorer les capacités du Ministère de la Santé, d’accompagner le renforcement des compétences en gestion des hôpitaux, d’améliorer l’offre de soins de certains hôpitaux reconnus pour leur qualité à, et de faciliter l’accès aux soins des plus démunis, dans un contexte d’absence de couverture maladie.

Le Projet sera constitué de deux composantes principales :

  1. Le projet appuiera le renforcement des capacités de la Direction des      établissements de soins de santé chaque département concerné dans sa mission  d’encadrement du système hospitalier.
  2. Le projet soutiendra le développement De certaines Centres hospitaliers et clinique : il y financera la réalisation de travaux de construction et réhabilitation, l’acquisition d’équipements, des activités de renforcement de capacités (expertise technique, participation à des ateliers et formations, petits équipements etc.) Le projet permettra ainsi au ministère de capitaliser sur les bonnes pratiques d’y mettre en œuvre la réforme hospitalière de manière exemplaire. Le projet contribuera par ailleurs à développer les échanges d’expériences entre les centres de santés et clinique.

Objectif Général

Ce programme s’inscrit dans l’Agenda 2030. Il contribue principalement à atteindre progressivement l’objectif des ODD 3. L’objectif général de l’appui est donc de contribuer à donner aux femmes et enfants les moyens de vivre une vie saine et en promouvant le bien-être de tous à tout âge.

Objectif spécifique

  • —L’objectif spécifique est d’améliorer et rendre plus équitable l’accès aux soins de santé de qualité en ligne avec les objectifs du Plan national de développement Sanitaire (PNDS) dans les zones défavorisées du département de l’atlantique, zou-Collines et Atacora Donga.
  • —Distribution de 200000 kits de moustiquaires
  • —Sensibilisation sur l’hygiène alimentaire

Bureau Exécutif

 

Nom et Prénoms Postes
DJEHOUNKE Hermann Coordonnateur des projets de développement
BOKO Nathalie Secrétaire Générale
HOUENOU GLORIAM Comptable
HOUNZAGLI ROMARIC Responsable chargé de la communication et de la logistique
AHUIASSOU Hugues

ATTKIN Lauris

chef suivi évaluation 1

Chef suivi évaluation 2

MEVO Marthe Responsable formation et sensibilisation sur hygiène santé

Programme d’Exécution

Titre : Projet d’appui pour l’amélioration de santé mères et enfants .

Abréviation : P2ASME

Durée           : Deux (03) ans

Départements concernés :

Atlantique -Zou-Colline-Atacora Donga-Mono Couffo

Résultats attendus

  • Le secteur santé est piloté et géré d’une manière efficace, transparente et décentralisée, et adéquatement régulé, y compris le secteur privé :
  • La population a un accès équitable à des services de santé de qualité aux niveaux communautaire, primaire et secondaire ;
  • Des médicaments et consommables essentiels de qualité, y compris les intrants nécessaires à la prise en charge de la malnutrition sont disponibles à tous les niveaux selon les normes nationales ;
  • Des ressources humaines en santé motivées et de qualité sont disponibles d’une façon équitable et pérenne ;
  • Réduire le taux de paludisme dans les zones lacustres,

Conclusion

  • —Le projet P2ASME à travers sa composante contribuera à l’amélioration de la disponibilité de produits abordables de qualité dans les structures de santé des communes et à leur meilleure utilisation, en complément des autres initiatives. Cependant, il reste encore beaucoup à faire à l’heure où les pays entrent dans l’agenda des Objectifs de développement durable qui requiert à travers son objectif 3.8 la mise en place de la couverture sanitaire universelle avec un accès aux médicaments essentiels et aux vaccins d’ici 2030.
  • —Cet agenda requiert des systèmes de santé performants capables de répondre entre autre aux besoins des mères et des enfants tout en allégeant autant que faire se peut la charge financière pour les populations.
  • —Cela nécessite de poursuivre le renforcement des systèmes de réglementation et d’approvisionnement, d’accroître la contribution interne des zones pour l’achat des produits, de s’assurer que les achats sont maitrisés et les marges dans le système de distribution contrôlées pour faire le meilleur usage des ressources, de s’assurer que les interventions des partenaires contribuent au renforcement des systèmes en place, de fournir des formations adéquates au personnel en charge du système pharmaceutique ainsi qu’au personnel de santé.

Pour en savoir plus